Fresh Meat - posted on 19 octobre 2012 by

Ruby Nora, Fresh meat

Ruby Nora en pack

Les copines comptent sur vous

Le roller derby, dans un premier temps, les personnes à qui on en parle peuvent avoir plusieurs réactions, ça peut être « quoi ?! Toi tu fais ce sport ?! » (Oui il faut le savoir le roller derby est avant tout un sport), ou sinon ça peut être « Ah mais c’est violent, c’est pas pour toi, toutes ces filles tatouées! » et enfin la réaction la plus habituelle est « Mais c’est quoi ça ? »
Laissez-moi vous expliquer, le roller derby se pratique comme son nom l’indique en roller et plus précisément en quads (différent des rollers avec les roues en ligne). Et détail à savoir : ce sport est FÉMININ ! Vous allez vous dire « ah mais c’est pas sympa pour les hommes, après on dit que c’est nous qui somme sexistes ! » Ne paniquez pas : Vous pouvez toujours être coach ou alors avoir la chance de tomber sur une équipe masculine (Bonne chance !). Pour ma part j’ai intégré l’équipe des Succubes à la rentrée 2012, et je dois vous avouer que je n’étais pas tout de suite rassurée…

Chute Ruby Nora

Bah oui, des fois on tombe hein

Surtout quand j’ai enfilé les patins : Une catastrophe ! C’est comme quand vous avez 6 ans et que pour la première fois vous essayez les chaussures à talons de votre mère, j’étais comme ça (avec les mains très proche du sol). Mais contrairement à ce que j’aurais pensé… J’y suis retourné, et c’est là que les chutes ont commencé. L’appréhension possible de ce sport est sans doute ça : les chutes, les coups. Bien sûr des fois on retourne chez soi avec des bleus, des courbatures et j’en passe. Mais sérieusement, dans quel sport on se fait pas mal ..? Revenons-en au roller. Plus les séances passaient plus je devenais accro, et de plus en plus à l’aise en roller. Vient maintenant l’heure du premier match… Pas un match officiel (pas encore) mais un match d’entraînement entre nous. Le stress mais du bon stress, l’adrénaline. Rouler, rouler encore de plus en plus vite, jusqu’à atteindre ce que l’on appelle le « pack » (l’équipe adverse), je dois vous avouer aussi qu’au premier match j’osais à peine toucher les autres, puis de match en match, la confiance vient et là on pousse tout le monde !
Pour ce qui est des personnes de l’équipe, vous retrouvez toujours dans ce sport des personnes aussi détraquées que vous (soyons honnête il faut un minimum de folie pour faire ce sport), une équipe avec des couleurs bien distinctes, comme par exemple pour nous, le jaune et noir. L’équipement est aussi un côté amusant, jamais dans la vie de tous les jours vous vous habillerez comme ça, c’est pourquoi ça donne à toutes un côté positif pour soi, à savoir vous découvrir comme vous ne l’avez jamais été.

Ruby surveille ses arrières

Faut toujours surveiller ses arrières

Maintenant laissez-moi vous expliquer la partie la plus fun de ce sport, choisir son pseudo ! Pour ma part je me suis vraiment amusée à le rechercher, il fallait quelque chose que me ressemble mais en même temps qui montre une image plus rebelle, j’ai pris cependant un weekend à le trouver, j’ai tout fait, changer les lettres de mots, de mon prénom, pris des mots en anglais, en allemand tout y est passé !
Je vais finir par vous dire que ce sport est contrairement à ce que l’on pense, fait pour tout le monde. Il suffit de se lancer et de prendre tout ça a la rigolade, chaque chute (sauf si c’est grave bien sûr), chaque plaie, regardez-les comme des trophées et soyez-en fière … ça fait mal quand même !

Ruby Nora