Le club - posted on 19 mai 2013 by

Le morceau de sucre

Dans la vie il y a des trucs qui vous tombent dessus comme ça, PAF! Sans qu’on s’y attende, il faut faire avec et puis c’est tout.

Par exemple, moi, jusqu’à il y a encore quelques mois, j’étais persuadée que les sports d’équipe, c’était pas pour moi. Je n’en avais jamais fait, et à vrai dire le trip  » on est une équipe, on est solidaire, on se tripote dans les vestiaires!  » ça ne faisait plus ricaner qu’autre chose… Je ne suis pas très sociable, et je n’apprécie pas spécialement la compagnie féminine. Voilà.
Et puis PAF! ( ouais, en majuscule, un gros PAF! ).
En m’inscrivant chez les Succubes, en chaussant mes mirifiques K2 argentés la première fois, je pensais y trouver un simple défouloir, un sport sympa que je commençais avec ma soeur et une copine fraichement rencontrée. Sauf que je me gourais… Le doigt dans l’oeil mais alors jusqu’au coude!
Le Roller Derby ce n’est pas seulement un sport, et ce n’est pas seulement une équipe. On ne dit pas  » Je vais au sport  » mais  » Je vais au derby « , ça tient plus du mode de vie que du sport. Ca demande du temps, de l’investissement, de la douleur et de la sueur… Mais ça donne l’impression d’avoir ce petit truc en plus… Comme un ingrédient secret, qu’on aurait presque envie de balancer à la face du monde mais en fait non, c’est trop précieux.

376962_460376997382601_1960131017_n

Et puis j’ai découvert ce que c’était une équipe. Je ne sais pas si c’est cette équipe ou si ça vaut pour toutes les équipes, mais chez nous, le mot équipe est porteur d’un truc un peu magique.
Oui, on est une équipe.
Oui, on est solidaire.
Non, on ne se tripote pas dans les vestaires ( on n’a pas de vestiaires!! ).

Les jours de derby, on peut avoir une journée pourrie. On peut même avoir une semaine pourrie. Ou un mois pourri. Mais une fois réunie, il y a un truc qui se passe. OK, ce « truc » ça s’apparente souvent à un pétage de câble général.
Des fois ça finit en Gangnam Style en plein exercice.
Des fois en séance de photos dénudées en plein milieu du track.
Des fois ça frôle le – de 18 ans…
Des fois on transforme le salon d’une des filles en salon de coiffure/piercing/manucure…

945688_602219743123729_1723839472_n

Mais là, juste au moment où on arrive dans notre cour d’école, il y a un truc qui se passe.
Et ce truc, c’est ce qui nous fait traverser n’importe quel PAF! qu’on a pu se prendre dans la tronche.
C’est le petit morceau de sucre qui aide la médecine à couler.